Troubles du comportement alimentaire

Troubles du comportement alimentaire

Nous savons tous que les régimes ne marchent pas à long terme, car nous pouvons être volontaire pendant une certaine période de notre vie mais à un moment notre cerveau dit "stop" et les conséquences sont presque à chaque fois la survenue de troubles du comportement alimentaire.

Alors que faire ?

On peut faire du sport. C'est excellent ! Cela va nous permettre de trouver un équilibre et un bien-être le plus longtemps possible. Mais comme pour un régime, c'est basé sur notre propre volonté et généralement, on lâche au bout d'un certain temps.

Ce qui me semble primordial lors de troubles du comportement alimentaire, c'est de comprendre pourquoi on a tendance à être en sur-poids. Quel est le mécanisme inconscient en nous qui nous amène à avoir cette surcharge pondérale. Il faut se poser les mêmes questions,lorsqu'à l'inverse, on veut être si maigre qu'on voudrait presque être transparent.

Ce n'ai que dans la compréhension de notre propre fonctionnement et dans son acceptation, qu'un équilibre alimentaire pourra s'installer durablement et naturellement.

 Il y a plein de facteurs qui peuvent intervenir pour expliquer notre comportement alimentaire, comme par exemple :

 

  • Les habitudes familiales et sociales :


- Est-ce que lorsque vous étiez enfant on vous disait : "Si tu finis tes légumes tu auras droit au dessert" ou "si tu es sage tu auras ta barre chocolatée". Donc depuis tout petit, on associe les aliments sains (légumes) à quelque chose de négatif et les aliments sucrés à une récompense.


- Dans la plupart des familles, on nous oblige à finir notre assiette : "si tu veux sortir de table, tu dois finir ton assiette, car il y a plein de petits enfants qui ont faim dans le monde". En nous obligeant à chaque fois de finir notre ration alors qu'on n'a plus faim, on s'éloigne petit à petit de notre instinct qui nous dit : "j'arrête de manger, car je n'ai plus faim".

  • Il arrive aussi très fréquemment, qu'on se protège inconsciemment d'un traumatisme (sexuel ou autre) en grossissant et ainsi on se barricade derrière notre enveloppe de surcharge pondérale pour mieux pouvoir faire face au danger. "Si je ne suis pas désirable, je ne risque pas de me faire abuser".

  • Les personnes très altruistes " les mamans" qui n'écoutent pas suffisamment leurs propres besoins et qui vivent d'avantage pour les autres, ont tendance à faire des réserves. C'est comme dans la nature : S' il y a pénurie alimentaire, la mère devra avoir suffisamment de réserves pour pouvoir se priver de manger et ainsi nourrir ses petits en priorité.

  • Vient alors la notion de "Manque" : Plus une personne aura manqué durant son existance, plus elle aura tendance à faire des réserves, à stocker et cela totalement inconsciemment".


Par ces exemples, on voit très clairement à quel point il est nécessaire de faire un décodage précis de notre comportement alimentaire, afin de retrouver en toute conscience notre équilibre. 

Ensuite, sous hypnose, il s'agira de déprogrammer nos anciens réflexes conditionnés et de les remplacer par de bonnes habitudes et une confiance en soi accrue.